Créer un support pour plante grimpante : astuces et conseils

Les plantes grimpantes sont appréciées pour leur capacité à embellir rapidement et efficacement un espace extérieur ou intérieur. Elles ont besoin d’un support sur lequel grimper afin de garantir une croissance optimale et pour mettre en valeur leur esthétisme naturel. Cet article vous présente des idées pour fabriquer un support de plante grimpante adapté à vos besoins et à votre environnement.

Choisir le type de support adapté à sa plante grimpante

Avant de se lancer dans la fabrication, il est essentiel de connaître les caractéristiques de l’espèce que vous souhaitez installer. En effet, certains types de bases conviennent mieux à certaines espèces selon leur mode de croissance et leurs exigences particulières.

Les plantes volubiles

Elles s’enroulent autour de leur socle grâce à leurs tiges souples et flexibles. Parmi elles, on peut citer les ipomées, les pois de senteur, ou encore certaines clématites. Ces plantes nécessitent un modèle fin et discret, comme des fils de fer, des cordes, ou encore des tuteurs en bambou.

Les plantes à vrilles

Elles possèdent de petites structures en forme de boucle qui leur permettent de s’accrocher à leur support. Les vignes, les passiflores ou encore certaines clématites font partie de cette catégorie. Un modèle avec des interstices suffisamment larges est nécessaire pour permettre aux vrilles de s’enrouler et de maintenir la plante.

Les plantes à ventouses

Certaines, comme le lierre, possèdent de petites ventouses adhésives sur leurs tiges qui leur permettent de se fixer sur des surfaces planes. Il faut privilégier un support de type treillis ou grille en bois ou métal.

type de support adapté à sa plante grimpante

Fabriquer un support de plante grimpante en fonction du domaine d’installation

Selon l’endroit où vous souhaitez l’installer, différents types de support peuvent être envisagés. Passons en revue quelques exemples adaptés à plusieurs domaines d’utilisation.

Support pour une terrasse ou un balcon

Pour agrémenter une terrasse ou un balcon, vous pouvez opter pour un modèle de type treillis ou pergola. Ces structures sont idéales pour créer un espace ombragé tout en apportant une touche décorative. Vous pouvez utiliser du bambou, du bois, du PVC, ou du fer forgé selon vos préférences esthétiques et votre budget.

N’hésitez pas à consulter des tutos en ligne pour vous inspirer et apprendre à le fabriquer vous-même.

Mur extérieur ou façade

Pour habiller un mur extérieur, on peut opter pour un support de type grillage ou treillis. Ils sont disponibles dans différents matériaux (bois, plastique, métal), tailles et formes. Vous pouvez ainsi choisir celui qui correspond le mieux à vos goûts et à l’architecture de votre bâtiment.

Potager ou jardin d’ornement

Dans un potager ou un jardin d’ornement, les supports tels que les tuteurs en bambou ou les rames de bois sont particulièrement adaptés. Ils offrent un soutien solide tout en apportant une touche champêtre au lieu. De plus, ils se dégradent naturellement avec le temps, limitant ainsi leur impact sur l’environnement.

Fabriquer un support de plante grimpante

L’art de fabriquer un support de plante grimpante : astuces et conseils pratiques

Voici quelques suggestions pour vous aider à concevoir un support de plante grimpante fonctionnel et esthétique :

Trouver l’équilibre entre solidité et discrétion

Le matériau choisi doit être suffisamment résistant pour supporter le poids de cette dernière tout en étant discret afin de mettre en valeur sa floraison. Par exemple, les fils tendus entre deux poteaux sont souvent utilisés pour les rosiers, car ils offrent une grande résistance tout en ayant une faible emprise visuelle.

Assurer une bonne fixation du support

Il est crucial de bien le fixer pour éviter qu’il ne se détache sous le poids ou à cause des intempéries. N’hésitez pas à utiliser des fixations adaptées (vis, agrafes, colliers de serrage) et à vérifier régulièrement leur état au fil du temps.

Prévoir l’espace nécessaire à la croissance de la plante

Dans le cas d’un support installé au sol, assurez-vous qu’il y ait suffisamment de place pour permettre à celle-ci de s’étendre sans contrainte et sans empiéter sur les autres végétaux à proximité. Pour cela, installez-le à une distance d’au moins 50 cm du mur ou de la clôture qui borde votre jardin.

Anticiper la maintenance

Lorsque vous le concevez, pensez à faciliter l’accès à la plante pour pouvoir effectuer plus aisément les opérations de taille et d’entretien indispensables à sa bonne santé. Par exemple, un treillis ou un grillage amovible peut être judicieux pour accéder aux branches situées en hauteur.

Vous aimerez aussi...